Vous êtes ici > Accueil
A la une...
Nidification des Laro-Limicoles
LES LARO-LIMICOLES AU DOMAINE DE LA PALISSADE

Le Domaine de la Palissade, de part sa diversité d'habitats, sa richesse halieutique et la proximité avec la mer, est un site à fort potentiel pour les laro-limicoles dans le delta de Camargue. En effet, les espèces nichant en couples isolés sont observées chaque année comme les Chevaliers gambettes, les Echasses blanches, les Gravelots à collier interrompu ou les Avocettes élégantes. Pourtant malgré plusieurs tentatives, les espèces coloniales comme les Sternes n'arrivent pas à s'installer sur le site en dépit d'une forte attractivité. Ceci est notamment dû à un manque d'îlots, la concurrence avec les Goélands leucophées et une forte prédation (renards, chiens errants, sangliers, etc.). Plusieurs types d'action ont été mis en place :

1. Suivis des laro-limicoles côtiers

* Suivi annuel de la reproduction des laro-limicoles depuis 1995

Ce suivi permet de prendre connaissance des effectifs et de la répartition des espèces sur le site. L'objectif est de suivre le succès de la reproduction, si possible de l'incubation à l'envol, mais aussi de fournir des éléments de comparaison avec les autres espaces protégés. Le principe étant de parcourir 3 fois le domaine pendant la saison de reproduction (mi-mai, début et fin juin). Sont alors notés les indices de nidification probable (couple cantonné, parades nuptiales, comportement et cris d'alarme) et certaine (nids, adulte simulant une blessure, nid vide, coquille vides, poussins non volants, transport de nourriture).

* Compte tri-annuel du nombre de nids et œufs de Goélands leucophées dans le cadre d'un suivi de leur population (suivi par l'Association des Amis des Marais du Vigueirat). Ceci consistant à localiser et dénombrer le nombre de couple, nids et œufs.

* Participation à l'Observatoire des limicoles côtiers développé par RNF (Réserves Naturelles de France). Ce programme de surveillance nationale s'apparente à une vielle écologique. Il est basé sur le dénombrement mensuel des stationnements de limicoles côtiers incluant dans la mesure du possible l'ensemble de leurs unités fonctionnelles.

2. Plan d'actions pour la sauvegarde des oiseaux côtiers de méditerranées

Les laro-limicoles sociaux ont besoin d'îlots inaccessibles aux prédateurs. La réussite de la nidification en 2008 d'une trentaine de couples de Sterne naine suite à sa mise en protection, nous a prouvé que, malgré la prédation et le manque d'îlot, le Domaine de la Palissade a toutes les potentialités pour la nidification des laro-limicoles coloniaux. Suite au déclin de ces espèces notamment par la perte des sites de nidification due aux dérangements anthropiques, il en découlait naturellement d'augmenter et d'améliorer la capacité d'accueil sur notre site. Dans ce cadre le Domaine de la Palissade a bénéficié en 2009 du « Plan d'actions pour la sauvegarde des oiseaux côtiers de Méditerranée » porté par la Fondation Total et l'Association des Amis des Marais du Vigueirat. Un îlot de nidification d'une surface allant de 480m2 à sa base à 60m2 à son sommet a donc été terminé en septembre 2009. Depuis 2011, le suivi de la reproduction est assuré en collaboration avec la Tour du Valat et s'insère également dans leur programme de baguage des Goélands railleurs. Ainsi, en 2014, ce sont 311 poussins qui ont pu être bagués.

3. Sensibilisation

Un des objectifs du Domaine de la Palissade est l'accueil du public et l'éducation à l'environnement. A ce titre lors des visites guidées, que ce soit des groupes ou des scolaires, sont présentés les diversités biologiques, dont les laro-limicoles font naturellement partie, et les moyens mis en œuvre pour leurs sauvegardes. La proximité des îlots aux observatoires permet de suivre la reproduction en direct et de sensibiliser les visiteurs à ces problématiques.

Résultats de la reproduction isolée sur le site en nombre de couple les 5 dernières années :

Espèces 2010 2011 2012 2013 2014
Goéland leucophée 2 1 2 1 0
Chevalier gambette 2 5 3 2 0
Echasse blanche 0 3 1 1 0
Avocette élégante 0 4 2 2 0
Gravelot à collier interrompu 0 0 0 1 0
TOTAL couples 4 13 8 7 0

 

Résultats de la reproduction sur l'îlot à Laro-limicoles de la Baisse Claire en nombre de couple :

Espèces 2010 2011 2012 2013 2014
Sterne naine 0 30 102 0 0
Sterne pierregarin 0 0 59 233 130
Goéland railleur 0 0 0 33 200
Avocette élégante 0 28 81 33 47
Gravelot à collier interrompu 0 2 1 0 0
Echasse blanche 0 0 3 0 0
Cygne tuberculé 0 0 1 0 1
TOTAL couples 0 60 247 299 378

Actuellement, l'îlot comprend :

- plus de 300 couples de goélands railleurs,

- une centaine de Sternes pierregarins.

Vous pourrez de plus observer quelques Mouettes mélanocéphales et Avocettes élégantes.

Présentation du domaine...


 

batimentouest


Le Domaine de la Palissade est un espace naturel protégé qui appartient au Conservatoire du Littoral.
Il est géré par le Parc naturel régional de Camargue depuis le 1er janvier 2014.

 

Depuis son acquisition, ce territoire ouvert au public, avec une nette orientation vers les actions d'éducation à l'environnement. Il est destiné à la protection de la nature tout en intégrant des activités socio-économiques locales respectueuses des milieux naturels (un éleveur de chevaux de race Camargue, un apiculteur, ...)

De formation très récente (18ème siècle), le domaine de la Palissade résulte de l'action conjuguée du Rhône et de la mer et forme un triangle bordé à l'Est par le grand Rhône, à l'Ouest par le grau de Piémanson et au sud par la mer. Plusieurs montilles (dunes fossiles) parallèles au trait de côte actuel témoignent de l'évolution des différents cordons dunaires.

Le secteur de l'embouchure du grand Rhône, dont le domaine fait partie, est l'un des tout derniers vestiges de la Camargue non protégée par les digues du Rhône et de la mer. Cette spécificité lui confère une représentativité majeure de ce qu'était le fonctionnement du delta avant les grands aménagements du 19ème siècle. C'est une des dernières embouchures des grands fleuves français non aménagées.

En parcourant les 702 ha du domaine, on est confronté à une diversité de milieux remarquables : sansouïres, roselières, marais, lagunes ou encore ripisylve (bois de rive) du grand Rhône. Cette diversité est remarquable à l'échelle du territoire : 12 habitats sont inscrits à l'annexe 1 de la Directive Habitat Natura 2000 sur les 14 recensés sur l'ensemble des 13 000 ha de la Réserve nationale de Camargue.

LOG2BLEU

http://www.palissade.fr/camargue/administrator